Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un dépôt pétrolier explose au nord de Londres

Publié le par Maude ML

Un important site de stockage de carburant à Hemel Hempstead, au nord de Londres, est la proie des flammes depuis dimanche 11 décembre. Les explosions, qui ont eu lieu peu après 6 heures du matin, ont été entendues jusqu’à 60 kilomètres à la ronde, et ont fait 43 blessés selon un premier bilan.

« J’ai été réveillée par un énorme bruit, mais j’ai pensé que c’était un gigantesque coup de tonnerre… j’habite pourtant à plus de 20km au nord de la zone touchée », déclare une jeune femme, professeur assistante de français, qui vit dans la banlieue de Londres. Un grave incendie fait en effet rage depuis dimanche matin dans le dépôt pétrolier de Buncefield à Hemel Hempstead, à une quarantaine de kilomètres au nord de Londres. Le feu, qui s’est déclaré vers 6 heures du matin, a provoqué quatre violentes explosions dans les minutes qui ont suivi, réveillant tous les habitants du sud de l’Angleterre : « Notre garage a été complètement soufflé, la maison a tremblé et nous avons été projetés hors de notre lit par le souffle qui a brisé nos fenêtres. On a cru que la maison s’effondrait », déclarait dimanche soir Beryl Woodward, une habitante de Hemel Hempstead encore sous le choc quelques heures après l’incident.

Le dépôt de pétrole de Buncefield était le cinquième plus grand dépôt de pétrole de Grande-Bretagne, géré par les groupes Total et Texaco, et qui alimentait les aéroports de Londres Luton et Londres Heathrow. Un premier bilan fait état de 43 blessés, dont deux blessés graves. Mais le pire a été évité, comme l’explique Jo, qui fait partie du service de police volontaire de la ville d’Hemel Hempstead : « la zone, habituellement très fréquentée dans la journée, était presque déserte lorsque les explosions se sont produites, et les 10 personnes présentes sur le site ont survécu. La scène était digne d’un film, ajoute-t-elle : parmi quelques débris, les alarmes des voitures s’étaient mises à sonner sous le choc, et les gens affolés et inconscients, étaient dans les rues en pleine nuit. J’ai été appelée sur les lieux pour renforcer le cordon de sécurité. » Les 2000 personnes habitant la zone ont dû être immédiatement évacuées pour raison de sécurité en raison du risque d’autres explosions, et par crainte d’une éventuelle pollution : « Un énorme nuage de fumée noire qui n’en finit plus cache le ciel depuis hier, ça sent très mauvais et ça nous prend à la gorge, alors on doit rester enfermés à la maison et garder les portes et les fenêtres fermées. Les écoles sont fermées aussi, et je n’irai pas travailler aujourd’hui », décrit Jade, 17 ans, qui n’a pas été évacuée, mais dont la maison est située à deux kilomètres au sud de l’incendie.

Le dépôt de Buncefield, dont 10 des 20 cuves sont toujours en feu, pourrait brûler pendant plusieurs jours. Le spectaculaire nuage de fumée noire, qui s’étend sur plusieurs kilomètres, a atteint les côtes françaises lundi dans la soirée (Manche et Atlantique ndlr) et pourrait se déplacer rapidement jusqu’au nord de l’Espagne : « Les conditions météo de ce matin étaient pires que celles d’hier, le vent a tourné et avive les flammes qui tourbillonnent » a déclaré lundi un porte-parole de Météo France. Une pollution immédiate ne serait pas à craindre selon les services de santé publique britanniques. Seuls les rejets de monoxyde et de dioxyde de carbone - qui sont des substances irritantes – pourraient inquiéter les personnes sensibles ou à risque comme les asthmatiques, qui pourraient être victimes de problèmes respiratoires. La police britannique de Scotland Yard a déclaré dimanche après-midi que la thèse de l’accident est privilégiée pour expliquer ce sinistre. Roy Wilsher, le chef des pompiers du comté de Hemel Hempstead, a qualifié ce sinistre comme étant « peut-être le plus important de ce type en Europe en temps de paix ».

Un numéro d’urgence et de renseignements a été mis en place pour les familles et amis qui se trouveraient en France: 0044207-1580125.

Maude ML (initialement publié sur le blog "De News à Vous")

Publié dans Archives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article