Vendredi, l'hebdomadaire qui réconcilie le papier avec Internet

Publié le par Maude ML

Non, le papier n'est pas mort. Ou plutôt, ils ont décidé qu'ils ne se résigneraient pas, qu'ils ne le laisseraient pas mourir. Philippe Cohen, (mon) ancien rédacteur en chef à Marianne2.fr et co-auteur de La Face cachée du Monde, et Jacques Rosselin, fondateur de Courrier International, sortent aujourd'hui, vendredi 17 octobre, un nouveau journal hebdomadaire intitulé Vendredi.

Bien conscients que le format papier a besoin de se renouveler pour mieux répondre aux attentes des lecteurs d'aujourd'hui, Vendredi est construit sur un concept nouveau : son objectif est de rassembler "les meilleures infos du Net" sur un support papier, afin d'offrir un choix d'articles hierarchisé à des gens qui n'auraient pas le temps ou les possibilités de se faire leur propre sélection sur la toile.
Pour l'Internaute qui veut aller vite, toujours plus vite, l'argument est de taille : le voilà débarassé du principal défaut d'Internet, qui noie souvent dans la masse nombre d'articles et d'informations très intéressants. Vendredi permet de plus, grâce à son format papier traditionnel, de transporter partout les "infos du net", même dans les lieux où la connexion est inaccessible (si, si, ça existe encore) ou dans les endroits où l'on n'ose pas emporter son ordinateur portable ou son Iphone (les grains de sable, à la plage, c'est pas terrible !).

Et ce n'est pas parce que ce journal est sur papier qu'il compte se tenir tranquille : Vendredi promet une ligne éditoriale pertinente mais surtout impertinente, décalée, caustique, "plus proche d’un Canard Enchaîné que d’un Courrier International" explique le blog Presse Citron. Selon Jacques Rosselin, qui s'exprime sur ce même blog, "La contre-information, la polémique, l’irrévérence ou tout simplement le débat, quittent peu à peu les grands journaux, les télés et les radios pour s’installer depuis quelques années sur le net."  Juste reflet d'Internet, Vendredi compte donc illustrer cette tendance. Les auteurs originaux des textes reproduits, eux, seront prévenus, bien évidemment cités, et rémunérés. De quoi mettre tout le monde d'accord, en respectant le travail de chacun.

En attendant l'e-paper...



Pour aller plus loin
- "Vendredi" ou le meilleur du Net, article du Figaro daté du 16 octobre 2008, qui récapitule tous les chiffres et les informations sur les finances du nouveau né.
- Et aussi les articles de Marianne2, Challenges, Le Nouvel Obs et Europe 1.
- Pour comprendre le problème de la hierarchisation des informations sur Internet, cet article de Jules, sur son blog Diner's Room.
- A propos de l'e-paper, les dernières avancées et innovations compilées par Eric Sherer sur le site mediachroniques.
- Et bien évidemment le site officiel du journal en question, car qui parle d'Internet se doit d'y être présent !

Mise à jour le 17 octobre à 14h07 : ajout de la vidéo (source Marianne2.fr).


Publié dans Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Je ne sais pas comment ça se passe pour les blogueurs mais j'ai eu confirmation pour les sites d'info, qui sont payés avec un forfait mensuel
Répondre
U
Et les auteurs des articles de blog seront ils rémunérés !
Répondre
A
Les auteurs eront rémunérés??? J'attends de voir ça. Intéressant si c'est effectivement le cas. J'en connais à Rue89 et à Bakchich qui vont être contents
Répondre
M
<br /> Cela m'avait été dit de source sûre avant la sortie du journal. Cela dit, si des blogueurs cités dans les deux exemplaires déjà parus peuvent le confirmer, ils seront les bienvenus !<br /> <br /> <br />
J
L'idée en elle même est intéressante. Et le contenu du journal, encore plus. C'est toujours plus agréable de lire une info sur le papier que sur Internet, mais crois-tu que ce journal fera long feu ?Il a quand même de quoi dérouter les lecteurs (prix, format, vocabulaire du net, etc...). Sans oublier que désormais la plupart des gens peuvent accéder gratuitement aux infos qui sont dans le journal et séléctionner eux même les sites auxquels ils veulent accéder.Après, faisons confiance à l'équipe fondatrice, qui n'est pas composée de nouveaux venus dans le secteur...
Répondre
M
<br /> Je ne peux pas prédire l'avenir... Je souhaite juste à ce journal de trouver son lectorat.<br /> <br /> <br />
M
moi aussi j'ai acheté vendredi et j'ai été choqué par le format ! pas pratique du tout. ça gâche un peu le journal qui par ailleurs est vraiment bien.
Répondre
M
<br /> Le format de Vendredi est un format "tube", effectivement étroit et tout en hauteur. Ce type de format était jusqu'alors inutilisé en France, mais existait aux Etats-Unis (USA Today par exemple,<br /> est un journal au format "tube"). Il permet, en fait, de pouvoir lire le journal plié, "à la manière d'un écran", selon Jean-Marc Manach.<br /> <br /> <br />