[Chaîne de blogs :] Trois choses qui m'énervent

Publié le par Maude ML

Après tout, ce n'est pas comme si j'étais en train d'écrire mon mémoire de fin d'année, et comme si j'étais vraiment, vraiment à la traîne. Non, on ne peut pas dire que j'aie du temps à perdre en ce dimanche. Mais bon, comme c'est si gentiment proposé par Luc Mandret, pourquoi ne pas entrer dans la danse. D'autant qu'une première fois, ça ne se refuse pas. Voici donc ma toute première réponse à une chaîne de blogs, dans laquelle je m'attaque à trois choses qui m'énervent.

1-Les gens qui étalent le savoir qu'ils n'ont pas, en faisant bien comprendre qu'ils sont supérieurs. Tandis que ce qu'ils racontent n'est qu'une longue tirade inintéressante, cousue à base de rumeurs et de connaissances partielles et approximatives. Quand on ne sait pas, mieux vaut se taire. Ou bien tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler...

2-Ne pas pouvoir faute de moyens. Rien n'est plus frustrant que de ne pas pouvoir sortir, s'informer ou se faire plaisir simplement parce qu'on n'a pas l'argent nécessaire. Et devoir laisser penser qu'on n'est pas intéressé plutôt que d'avouer cette difficulté, parce qu'il est trop difficile d'admettre ou de faire comprendre aux gens que l'on ne joue pas dans la même cour.

3-Sur une note plus légère : les pigeons de toutes sortes. Ces animaux gris qui peuplent Paris n'ont absolument rien à voir avec des oiseaux : ils n'ont pas un joli chant, ne sont pas mignons et ne pensent qu'à manger ton sandwich... Avant de venir à la capitale, je les aimais bien. Mais en moins d'un mois, j'ai commencé à vouloir shooter dedans. Et puis je n'aime pas non plus les "pigeons", ces naïfs qui se font manipuler sans s'en rendre compte. J'aime trop les personnes qui ont une forte personnalité, qui ne se laissent pas faire.


Pour ceux qui ne connaissent pas le système de chaînes de blogs, je rappelle les règles (édictées par l'initiateur de cette chaîne, aujourd'hui même à une heure réservée aux insomniaques) :
1-On mentionne celui ou celle qui dans sa magnanimité vous aura fait l'honneur de vous faire entrer dans la confrérie des porteurs de liens 2-On écrit son texte avec la joie d'un Roméo en rut apercevant sa Juliette (Tu es content de me voir mon Roméo ou c'est ton épée qui...) 3-On transmet le bouzin à quatre autres bloggeurs qu'on aime bien, qui sont en manque de créativité ou qu'on a juste envie de faire c... avec cette chaîne à la c..4-Avoir la courtoisie d'aller prévenir la victime sur son blog.

Et je passe donc le relais à Juju le pigiste, dont les histoires me font immanquablement sourire, à Antonin Sabot, qui ne suivra sans doute pas la chaîne parce que son blog ne s'y prête pas (mais j'avais quand même envie de le citer parce que j'apprécie son regard sur le monde), à Ivan Valério, qui marche dans mes pas sur le chemin du journalisme, et à Corinne, qui garde un oeil vigilant sur les activités et les combats professionnels des femmes.

Publié dans Vie du blog

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
bonjour, j'aime beaucoup ton blog! je voudrais également devenir  journaliste et je voulais te demander si tu pouvais me renseigner sur le métier et sur  mon aptitude à réussir dans ce domaine si je ne suis pas pistonnée est-ce possible?  
Répondre
M
<br /> Bonjour,<br /> Bien sûr, je peux te donner quelques petits conseils, pour me poser tes questions tu peux m'écrire en cliquant sur "contact", tout en bas de la page.<br /> En ce qui concerne le piston, heureusement qu'on peut y arriver autrement... et j'ose espérer que ce sera toujours le cas !<br /> A bientôt.<br /> <br /> <br />
B
Bonjour,J'ai sélectionné ton blog dans le cadre du "blog day 2008". Pour respecter les règles du jeu, voici donc ce petit commentaire pour t'en avertir. j'espère que tu nous proposeras toi aussi tes 5 blogs coups de coeur.
Répondre
J
Je ne connaissais même pas les chaînes de blog...niveau bêtise, l'homme en invente des nouvelles tous les jours...
Répondre
A
Bonjour Maud, j'ai vu que tu l'avais tagué dans ce post. J'ai réfléchi à un moyen de répondre en photo, mais je sèche un peu car j'ai plutôt des photos de choses que j'aime en stock, parfois qui me touchent, mais pas vraiment qui m'énervent. Donc je suis désolé de briser la chaîne à cette endroit... à charge de revanche
Répondre
A
Par contre j'aime bien Citizen, et si les pigeons font caca sur les gens que j'aime pas, eH bien je les adore !
Répondre