Assises internationales du journalisme à Lille du 21 au 23 mai

Publié le par Maude ML

A quoi sert un journaliste ? C'est la question posée cette année par les deuxièmes Assises internationales du journalisme, qui se tiendront à Lille les 21, 22 et 23 mai prochains. Les Assises sont désormais l'un des révénements annuels incontournables dans le monde du journalisme.

Voici le mot d'ordre de l'association des fondateurs, intitulée "Journalisme et Citoyenneté" : "37 000 journalistes environ travaillent dans les médias français. Des médias aux réalités et aux contours très divers : presse écrite, radio, télé, trilogie à laquelle il convient d’ajouter aujourd’hui le Net comme média à part entière. Presse locale, régionale, nationale ou internationale. Presse d’opinion ou (et) d’information. Presse payante, presse gratuite. Presse privée, secteur public. Presse technique ou presse de loisirs. Presse magazine aux innombrables "niches".
Une diversité qui conduit à un morcellement des problématiques, à une forme de tribalisation dans les pratiques comme dans les modèles économiques ; à une très grande disparité dans les formations, les carrières comme dans les approches du métier. Sans parler de toutes les professions connexes sans lesquels ces médias, quels qu’ils soient, n’existeraient pas. C'est l'objet des Assises internationales du journalisme.
"

Les Assises comme moyen de formation
Basée sur la réflexion et le débat, les assises ont pour but de favoriser, développer et promouvoir les rencontres et les échanges aussi bien au niveau national qu'international, entre "celles et ceux qui ont choisi le journalisme pour métier", leurs collaborateurs et l'ensemble des citoyens qui reçoivent l'information.
C'est aussi l'occasion de permettre
des formations à l’usage des médias. Avec toujours pour objectif l’amélioration des connaissances sur le journalisme et les métiers de l’information, ainsi que le développement d’une réflexion citoyenne sur la place et le rôle du journalisme dans la vie démocratique.
L'inscription aux Assises est donc gratuite pour les étudiants et les chômeurs - à condition de
se pré-inscrire avant le jeudi 15 mai minuit.
D'autre part, les
ateliers du matin sont réservés aux journalistes et aux étudiants en journalisme, et sont reconnus au titre de la formation professionnelle continue. Les journalistes peuvent donc les intégrer dans leur plan de formation annuelle (20 heures annuelles). Pour ceux qui peuvent faire valoir la prise en compte de leur participation aux Assises dans le cadre de ce droit à la formation, les frais d'inscription, de transports et d'hébergement peuvent être pris en charge par l'entreprise. Une convention doit dans ce cas être remplie et signée par l'employeur.

Liens connexes :
Consulter le programme complet (au format PDF), ainsi que toutes les informations pratiques pour s'y rendre.


Publié dans Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article