L'arroseur arrosé : la presse aime parler de ses troupes

Publié le par Maude ML

Interview-e.JPG- Bonjour, vous êtes bien Maude ML ?
- Oui, c'est moi.
- Je suis Julien X, journaliste pour le magazine Y. J'ai consulté votre blog,
j'aimerais vous interviewer puisque vous êtes étudiante en journalisme.

Silence supris.
- Auriez-vous du temps à m'accorder ?
Cela ne prendra qu'une vingtaine de minutes.

Je repense à cette phrase que j'ai dite si souvent, suppliante,
"S'il vous plaît, on en a seulement pour cinq minutes..."

car tout l'article tient à cette simple réponse : oui ou non.

- ... euh, je suis en vacances, là, donc oui...
- Parfait. Que pensez-vous de votre école ? Concrètement qu'est-ce qu'elle vous apporte ?
Vous tenez un blog, pourquoi ? Que pensez-vous d'Internet ? Quels sont vos objectifs ?
Vous faites des journaux-écoles ? Et sur Internet ? Et les stages ?

Les questions déferlent. J'essaie de répondre le plus justement possible. Je n'ai pas vraiment le temps de réfléchir. Heureusement, il ne me piège pas. Il est professionnel, il sait mettre les gens à l'aise. Je lui réponds franchement. Je parle de choses personnelles, de mon parcours.
- Bon, merci, c'est tout. L'article paraîtra dans un dossier, au mois d'avril.
Par contre il me faudra l'illustrer d'une photo.

Il a de la chance, je connais bien la question. Demander une photo, c'est un moment délicat. Pour la plupart des journaux, la politique est claire : un article se doit d'être illustré. Un professeur m'avait dit un jour : "Si tu n'as pas de photo, pas la peine de poser tes questions, tu perds ton temps. N'hésite pas à insister. Quand tu vas à leur rencontre, tu peux poser ton appareil photo sur la table, devant eux, ou le garder autour du cou... dans ce cas le message est clair. "
- Oui, oui, pas de problème pour la photo, comment on fait ?
- Je vais demander à l'équipe d'illustration de vous envoyer un photographe.
Nouveau silence surpris.
- Ah, d'accord, très bien pas de problème...
Soudain je sors de ma surprise et je me rappelle avoir postulé pour un stage dans ce magazine.
- Au fait, vous me parliez de stages tout à l'heure...
J'ai envoyé une lettre avec un CV à votre rédac-chef il y a un mois... Sans réponse...
- Pas de problème, faites-moi suivre, je transmettrai !
- Bien, on se tient au courant alors.
- N'hésitez pas à me relancer d'ici deux semaines.
- D'accord, merci beaucoup.
- Merci à vous, pour l'interview !
Après avoir raccroché, je n'en reviens pas. Ce journaliste travaille pour un titre qui parle à tout le monde, une référence dans son domaine. Il vient de m'interviewer en tant que personne référente du monde étudiant journalistique. Et il est arrivé à moi... par ce blog. Soudain, je me demande si je n'ai pas dit de bêtises. Je réalise que mon opinion va être divulguée à tout le monde, publiquement. Je me surprends à caresser l'envie de demander une relecture de l'article. Chose que je répugne absolument lorsque je suis de l'autre côté du miroir. Laisser l'interviewé relire l'article avant publication, c'est absolument anti-journalistique. Mais l'expérience est enrichissante, du coup, je comprends mieux mes interlocuteurs. Je suis l'arroseur arrosé : la plupart du temps, c'est quand même moi qui pose les questions et qui écrit les articles.


Clin d'oeil : Cet article est tourné à la sauce (assumée) du style Juju le pigiste.

Publié dans Insolite

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Puis-je savoir pourquoi la communauté La gazette des blogs, à laquelle vous êtes supposée appartenir n'est pas référencée sur ce blog?
Répondre
M
J'appartiens à 67 communautés, et si je voulais parler de chacune, il faudrait que je crée un blog rien que pour ça... La gazette des blogs n'apparaît pas, mais aucune autre des communautés auxquelles j'appartiens non plus. C'est un choix de ma part, désolée si cela ne vous convient pas.
J
"Des articles bien écrits" ? Sans même parler du langage SMS, il y a tellement de textes bâclés sur le Net - ou des textes ampoulés de gens qui se prennent au sérieux.Votre style est clair, agréable à lire. Continuez.
Répondre
M
Je m'efforce de le faire en tout cas... Merci de vos encouragements.
J
Cette interview vient concrétiser la qualité du résultat de nombreuses heures de travail passionné, je crois que tu ne peux qu'en être fière. Je suis pressé de lire l'interview.PS : J'adore la photo!
Répondre
M
C'est gentil, merci... Pour l'interview, il faudra attendre le mois d'avril ;-)
J
C'est agréable de lire des articles bien écrits - bien dans tous les sens du mot. Continuez !
Répondre
M
Merci... Je ne sais pas vraiment quoi répondre, je ne suis pas sûre de comprendre les différents sens du mot "bien" (pardonnez moi !)
A
Tu vas être une star !
Répondre
M
Ce n'est pas du tout l'objectif... J'essaie juste de faire mon travail du mieux possible, et de faire partager cette expérience. J'ose espérer que ce genre de contact signifie que je n'ai pas trop mal réussi.