Ecoles de journalisme reconnues par la profession, oui... mais depuis quand ?

Publié le par Maude ML

La commission paritaire nationale de l’emploi des journalistes (CPNEJ), vous connaissez ? C'est la fameuse instance qui accorde aux écoles de journalisme leur précieuse "reconnaissance"... Car en France, l’obtention d’un diplôme précis n'est pas requis pour exercer le métier de journaliste. Certains journalistes exerçant aujourd'hui n'ont jamais fait d'école de journalisme à proprement parler. Ils ont le bac, un diplôme universitaire, ou d'autres parcours professionnels antérieurs.

Mais de plus en plus, une formation professionnelle est demandée. Les médias apprécient que les jeunes journalistes aient reçu un enseignement général et technique "aussi complet que possible". C'est là qu'intervient la "reconnaissance" des écoles. Le Syndicat national des journalistes (SNJ) explique que "le fait d’avoir satisfait à l’une des formations reconnues par la profession - et d’être titulaire du diplôme de fin d’études - diminue de moitié la durée du stage de deux ans requis pour accéder au statut de journaliste titulaire".

bertrand-reconnu.JPG

Douze établissements répondent à ces critères. On les appelle les écoles "reconnues". Il est souvent difficile d'établir un classement des formations. Toutes offrent un enseignement de qualité, à des degrés divers, et bénéficient de partenariats avec les organes de presse français. Alors voici le classement par ordre de reconnaissance et d'expérience !

XL-reconnues.JPGChiffres CPNEJti_bug_fck

Publié dans Ecoles de journalisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jul 13/07/2008 12:50

des nouvelles concernant la reconnaissance officielle de l'école de journalisme de l'IEP?bravo pour votre blog accessible et intéressant

Hervé Choumeix 06/06/2008 14:58

Juste une petite erreur semble t il avec le CUEJ qui est marqué reconnu par la profession en 1987. C'est 1967 a mon avis qu'il faut lire. J'y étais en 1970 il était déjà reconnu. 

Th. 22/02/2008 23:32

Si ils pouvez se bouger à la comission pour reconnaître Cannes ça serait tou autant sympa...

Maude ML 25/02/2008 03:16

Le processus de reconnaissance par la commission est long et compliqué... il faut vraiment être patient.

xd 03/01/2008 16:06

Juste par respect des faits: la date de reconnaissance du Cuej par la Convention collective des journalistes est... 1968

Maude ML 03/01/2008 17:22

Pardonnez-moi, je tiens mes chiffres du vice-président de la commission (représentant SNJ), qui m'a adressé un document indiquant les années précises...

Jeanne 30/12/2007 14:56

Mugen a raison. Tu dis "Toutes offrent un enseignement de qualité" en parlant de ces formations, tu plaisantes j'espère ? Tu ne dois pas connaître Serge Halimi ou le Plan B manifestement. Les recherches d'Halimi ont démontré très clairement que les formations en journalisme sont de plus en plus médiocres. Mon oncle qui a été 15 ans au Monde le confirme. Beaucoup de journalistes se révoltent contre la simplification au maximum des compétences journalistiques... Les bibliothèques des grandes écoles de journalisme sont de plus en plus édulcorées. Tu n'as même pas mis ACRIMED en lien sur ton blog... Et pour la pub, overblog (financé par TF1) te propose un partenariat avec lequel il est possible d'être rémunéré. As-tu donc signé ce contrat? Et es-tu donc rémunéré? Grâce à des pubs du genre "Groupe prestige finance"... le blog de mugen, qui t'a visiblement critiqué, es-tu allé voir ? C'est un blog qui concerne justement le journalisme, donc quelque chose de complémentaire, ce n'est pas comme une pub "groupe prestige finance" qui cherche à gagner encore plus de sous. Tous les jours nous pouvons observer des erreurs professionnelles chez les journalistes, et ils sortent tous des écoles de journalisme. Heureusement qu'il y a encore quelques bons journalistes.

Maude ML 30/12/2007 16:48

Jeanne,Bien sûr je connais Serge Halimi, ses "nouveaux chiens de garde", et le Plan B qui scandait "rendez-nous l'histoire" à Blois il y a quelques semaines. Si je suis d'accord avec le fait qu'il peut y avoir (et qu'il y a) des dérives des médias, je crois profondément qu'il ne faut pas voir le mal partout !Je n'ai que 23 ans, et je ne cache pas que j'ai découvert le milieu du journalisme assez tard, n'étant pas issue d'un milieu social favorisé (je n'ai pas d'oncle qui a travaillé au Monde pendant 15 ans, ni même à la gazette locale de Trifouillis-les-Oyes). Je ne peux donc pas concrètement juger comment étaient les formations en journalisme par le passé, et quelle a été leur façon d'évoluer. Mais je parle avec mon expérience et ce que je sais aujourd'hui. Je sais - pour avoir choisi de me lancer dans le journalisme sans aucune aide - que ce milieu est difficilement accessible. Je sais - pour être passée par une école NON reconnue - que le contenu offert par cette école était insuffisant pour atteindre mon objectif, mais utile pour mettre un pied à l'étrier. Je sais - pour être aujourd'hui dans une école reconnue et par comparaison - que j'ai déjà bien avancé, et que le contenu de l'école reconnue est bien plus fourni que celui de l'école non reconnue. Je sais - pour avoir mis les pieds dans beaucoup de rédactions - que le chemin est encore long et que j'ai encore énormément de choses à apprendre. Mais comment aurais-je fait ce chemin sans passer par une école ? Et je sais enfin que j'apprendrai probablement beaucoup plus de choses hors de l'école qu'en dedans, comme tout un chacun dans tous les corps de métier. Je n'ai jamais dit que l'école faisait tout.A propos du lien d'Acrimed, c'est une très bonne suggestion, même si j'aurais aimé qu'elle soit formulée avec plus de courtoisie.A propos du blog de mugen, bien sûr que je suis allée le voir. C'est original, amusant... mais ce n'est pas ma façon de travailler. Et j'ai du mal à cerner toute la portée des articles, n'ayant jamais mis les pieds à Lille.Quant à la publicité... vaste sujet... c'est dommage d'avoir à rendre des comptes à ce propos. Effectivement, c'est un partenariat avec Over-blog et TF1 qui permet d'être rémunéré si on le souhaite. Ayant envie d'explorer toutes les capacités de mon outil, j'ai décidé de faire le test, sans signer le contrat. J'ai simplement demandé à ce que la pub s'affiche, si possible tout en bas, là ou on ne la voit pas, ce qui me permettait d'avoir une estimation du gain potentiel généré par la publicité. Premier problème : j'avais demandé à ce que la publicité soit de la thématique "Actualité - Information".  Les publicités Cetelem qui incitaient au crédit en ligne m'ont horrifiée. D'où ce message sur le forum d'aide : http://forum.over-blog.com/thread-2607163.htmlEt sois rassurée, le test est encore plus concluant : si j'avais signé le contrat, en près d'un mois d'affichage je n'aurais remporté que 3 euros et quelques centimes. Sachant qu'il faut générer au moins 50 euros pour demander des droits d'auteur, tu peux faire le calcul... je ne serai jamais payée, ce sont les régies publicitaires qui s'en mettent plein les poches, et je vais donc retirer la publicité.Voilà toute l'histoire !!!Cependant, merci pour toutes ces remarques. On me critique rarement et pourtant, tout cela fait réfléchir et je n'en doute pas, progresser.