Des nouvelles de l'étudiante journaliste blogueuse... en vacances !

Publié le par Maude ML

Bonjour à tous ! Ce petit billet pour ceux qui aiment avoir des nouvelles en direct... Eh bien je suis en vacances !!! Quelle ne fut pas ma surprise en effet, d'avoir des vacances si tôt après la rentrée... ce sont les plaisirs de faire du journalisme dans un IUT ! Et me voilà donc en vacances, à Strasbourg pour une semaine.


100-1109.JPG

Mais revenons sur ce qui vous intéresse sans doute le plus : mes quatre semaines passées à l'IUT de Tours, en année spéciale de journalisme (ASJ = cycle DUT en 1 an). Ce furent quatre semaines intenses, au sein d'une classe de 15 élèves hyper motivés, sympathiques et ouverts, entourée de profs qui ont de l'expérience, donnant des cours intéressants et utiles. Que demander de plus ?
J'ai enfin ce que j'avais tant désiré, allant jusqu'à me faire complètement oublier que ce n'est pas un master, et que je serai toujours à "bac+3" à la sortie. Mais quel problème puisque les chiffres officiels n'ont pas d'intérêt ! Dans le journalisme, on sait bien que ce sont l'expérience, la débrouillardise, les capacités qui comptent avant tout. Au diable donc les bac+X !

Vous voulez des détails ? 
Vous voulez des noms ?
Par exemple, notre prof principal s'appelle Michel Holtz. Si vous "googlez" sont nom, vous trouverez qu'il a écrit des guides pour rédiger son CV et ses lettres de motivation. Pratique, me direz-vous, quand on sait que décrocher un stage ou un job n'est pas évident dans le journalisme. Trêve de plaisanterie, Michel Holtz est journaliste, et
il collabore encore à plusieurs grands titres de la presse magazine, après avoir été grand reporter pendant plus de dix ans pour Libération.

Et parmi les autres intervenants :

- Olivier Sanmartin, maître de conférences en géographie et spécialiste
du monde arabe, qui a co-écrit deux ouvrages de géopolitique,
- Didier Cheramy, professeur de sociologie, que vous pouvez
voir s'exprimer sur TV Tours sur le thème des blogs,
- Mario Corrado, professeur de sémiologie, spécialiste de l'image,
- Jean-Claude Allanic, journaliste de France 2,
mais si, rappelez-vous : "L'hebdo du médiateur"
c'était lui !
- François Bluteau,
journaliste à  La Nouvelle République
qui enseigne le droit de la presse,
- Et A. Kiyindou, qui interviendra à partir de la rentrée de novembre
en "théories info-com".

Si vraiment vous voulez en savoir plus sur les profs et dans le détail, vous pouvez visiter cette page
(informations sous réserve des actualisations).

En plus de tout cela, j'ai choisi de suivre en supplément une "spécialisation télé". Car on le sait peu, mais en ASJ aussi l'on peut se spécialiser en télévision ou en radio, sous réserve de poursuivre l'année suivante à l'IUT en licence professionnelle. Deux places sont à prendre dans chacune de ces disciplines, et il peut être utile de le mentionner dès l'inscription au concours ! Les étudiants qui suivent ces sessions spéciales sont rattachés à un groupe de DUT 2e année. C'est donc ce que j'ai fait, et j'ai suivi la semaine dernière, pendant trois jours, ma toute première session télé. Maniement de la caméra, tournage, montage et commentaire... encore une fois j'ai énormément appris. L'intervenant pour cette session était Vincent Bouffartigue, journaliste reporter d'images pour France 2 (reportages pour le JT, Envoyé spécial, etc.) et ancien étudiant en ASJ. Vous voyez qu'on ne se moque pas de nous !

D'autres sessions radio, télévision, internet, secrétariat de rédaction, PAO... agrémenteront aussi les prochaines semaines. Et le deuxième semestre sera, quant à lui, consacré à des projets plus professionnels. Mais comme je n'aime pas encenser les choses avant de les avoir testées, je vous en reparlerai quand nous y serons !


Voilà, vous pouvez éteindre votre ordinateur et reprendre une activité normale. A ciao, bon dimanche !!!
 
www.meilleurduweb.com : Annuaire des meilleurs sites Web.

Publié dans Ecoles de journalisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Michel Holtz grand reporter ? Laissez moi rire.<br /> Michel Holtz prof ? Ca n'aura pas duré longtemps. Même s'il continue à faire croire qu'il l'est toujours...
Répondre
A
donc voilà, les inscriptions à Tours ont commencé. Je souhaite toujours  integrer la licence pro de radio. En fait je voudrais surtout savoir ce que les jury veulent trouver dans nos lettres de motivation, sur quoi ils se basent : notes, stages, motivation ... Je suppose des trois bien sûr mais j'aimerais avoir quelques précisions... et mettre toutes les chances de mon côté :)peut-être que tu croise des apprentis jstes en LP radio et que tu pourrai leur poser la question ? C'est peut être bcp demander mais bon : qui ne tente rien n'a rien !en tout cas bonne continuation à toi et merci pour ton blog plein d'info utiles
Répondre
M
Bonjour,Je ne sais exactement sur quoi ils se basent, je pense que c'est tout un ensemble, une atmosphère que doit dégager la lettre... Selon moi, il faut que tu aies de bonnes raisons de vouloir intégrer l'école, une bonne connaissance du métier, et à la fois pas trop, tu dois avoir des choses à apprendre...Effectivement, je côtoie des élèves journalistes en LP radio, mais tous ceux que je connais étaient déjà en DUT ou ASJ à l'IUT, alors c'est un peu différent par rapport à toi. Je ne saurai pas te donner plus de conseils, l'essentiel étant d'être naturelle.Bon courage et bonne chance !
A
Je suis interessée par une LP radio à Tours mais je ne trouve ps grand chose à propos de l'examen d'entrée. Tu pourrais m'envoyer un mail pour m'en dire un peu plus ? Ce serait vraiment sympa.Bonne continuation à toi, ton blog est vraiment sympa
Répondre
M
Merci de tes encouragements ! En ce qui concerne les examens d'entrée en licence radio, je ne sais pas exactement comment cela se passe... mais je crois que la sélection se fait uniquement sur dossier. Je vais me renseigner plus précisément et je t'en reparlerai. Sinon, si tu as des questions précises, tu peux m'envoyer un mail avec tes questions et je trouverai quelqu'un pour y répondre.A bientôt !
F
J'aime beaucoup ce que tu fais.
Répondre
M
Moi aussi Francis, j'aime beaucoup ce que vous faites.
M
je vois qu'ils ont fait des progrès au niveau des intervenants et des contenus des pgrms. ca à l'air plus sérieux que quand je l'ai fait... quant à la spé TV, rien à dire, ça n'existait pas de mon temps, mais c'est une bonne initative
Répondre
M
Oui, franchement on n'a pas à se plaindre... d'ailleurs, je ne veux pas parler pour eux, mais je suis presque sûre que tous les étudiants de l'ASJ sont ravis. Après, je ne sais pas si c'est aussi bien en DUT et licence pro, mais je n'ai vu personne les critiquer ni en être découragé non plus.